Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du Mensékhar
  • Le blog du Mensékhar
  • : Présentation et publication intégrale de mon ouvrage de science-fiction appelé le Mensékhar
  • Contact

Visiteurs

 

Depuis le début du site, le nombre de visiteurs s'élève à :

   

Recherche

Archives

Catégories

16 novembre 2010 2 16 /11 /novembre /2010 14:56

 

Dans la mythologie grecque, les Amazones (Amazones ou Amazonides en grec ancien) étaient un peuple de femmes guerrières vivant sur les bords de la Mer Noire, dans une plaine proche du fleuve Thermodon.

 

Tete-d-Amazone.jpg

 

De nombreux héros grecs ont été confrontés aux Amazones. Iobatès envoya Bellérophon combattre les Amazones alliées des Solymes. Héraclès alla s'emparer de la ceinture de leur reine Hippolyte et Thésée qui avait accompagné Héraclès et enlevé une Amazone du nom d'Antiope, dû les combattre à Athènes même où elles campèrent sur l'Aréopage.

 

Les Amazones avaient aussi envoyé un détachement aider Priam lors de la guerre de Troie pour le remercier d'avoir purifié leur reine Penthésilée qui avait accidentellement tué sa soeur Hippolyte. Achille blessa mortellement Penthésilée mais son dernier regard le rendit amoureux pour toujours.

 

Une tradition attribue à Alexandre le Grand une rencontre avec la reine des Amazones Thalestris qui désirait un enfant de lui. Selon Quinte-Curce, treize jours furent consacrés pour satisfaire la passion de la reine.

 

La légende des Amazones trouverait son origine historique chez les femmes guerrières des peuples Scythes originaires des steppes du nord et de l’est de la Mer Noire.

 

Des fouilles archéologiques récentes entre la Russie et le Kazakhstan ont permis de mettre à jour des tombes de femmes guerrières enterrées avec leurs armes entre 600 et 200 avant Jésus-Christ. Leurs arcs de forme très caractéristique étaient exactement identiques à ceux des Amazones représentés sur les céramiques antiques.

 

Les Amazones avaient instauré une règle qui astreignait les hommes à faire les tâches domestiques, tandis que les femmes combattaient et gouvernaient. En conséquence, elles brisaient les bras et les jambes des enfants mâles ou les rendaient aveugles afin de les rendre inaptes à la guerre ou aux expéditions et de les utiliser comme serviteurs.

 

Les Amazones étaient célèbres pour leur nature belliqueuse et leurs qualités de cavalières. Elles étaient armées d'arcs de bronze et utilisaient des boucliers courts en forme de demi-lune; leurs casques, leurs vêtements et leurs ceintures étaient en peaux de bêtes sauvages. Les femmes coupaient leur sein droit pour faciliter le tir à l’arc. Pour perpétuer leur peuple, elles s'unissaient une fois par an avec les hommes des peuplades voisines parmi lesquels elles choisissaient les plus beaux.

 

Le thème de l'Amazone apparaît couramment dans l'art grec, notamment dans la peinture sur vases à figures noires. L’amazonomachie, ou combat des grecs contre les Amazones, constitue également un thème majeur dans la Grèce Antique.

 

Il existe d’autres traditions de femmes guerrières en dehors de la Grèce Antique : en Amérique Latine (Amazonie) ou en Afrique (dans le Dahomey du roi Agadja).


Le thème des Amazones a été abondamment repris dans la littérature et plus récemment à la télévision.

 

Elles jouent un rôle central dans mon roman de science-fiction intitulé le Mensékhar. J’ai repris les grandes lignes de la légende en la modernisant un peu.

 

Pour expliquer les origines des Amazones de mon roman, je me suis inspiré d’une autre légende : L’affaire de la Tour de Nesle.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Eloïs LOM
commenter cet article

commentaires

Sandrine KRIKORIAN - Art & Energie 18/12/2010 10:52


Bonjour,
Je me permets un petit complément d'informations sur le plan artistique. Dans l'antiquité on les retrouve surtout dans les bas-reliefs sculptés et après une éclipse durant le moyen âge, elles ont
droit de cité dans l'art de la Renaissance européenne (France, Italie, Pays-Bas)...


Eloïs LOM 18/12/2010 12:57



Merci pour ta remarque qui enrichit cet article sur les Amazones.