Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du Mensékhar
  • Le blog du Mensékhar
  • : Présentation et publication intégrale de mon ouvrage de science-fiction appelé le Mensékhar
  • Contact

Visiteurs

 

Depuis le début du site, le nombre de visiteurs s'élève à :

   

Recherche

Archives

Catégories

18 décembre 2010 6 18 /12 /décembre /2010 12:20

 

Quittons un peu la science-fiction pour nous attacher au côté « Apocalyptique » de mon roman intitulé le Mensékhar.

 

Une des nombreuses prophéties en vogue à l’heure actuelle est la Prophétie des Papes ou Prophétie de Saint-Malachie. Elle est attribuée à Saint Malachie d’Armagh, évêque d’Irlande mort en 1148.

 

Ce document n’est pas reconnu comme authentique par l’Eglise, mais il refait régulièrement surface lors de chaque conclave.

 

Conclave

 

La Prophétie de Saint-Malachie contient 111 devises qui correspondent à 111 Papes en partant de Célestin II, contemporain de Saint Malachie. Avant Célestin II, 177 papes se sont succédés du 1er siècle de notre ère à la moitié du 12ème siècle, mais la prophétie ne les concerne pas puisqu’ils lui sont antérieurs.

 

Fait curieux, la 111ème prophétie correspond au pape actuel.

 

Le document aurait été découvert vers 1590 et publié en 1595 par Arnold de Wyon. On suppose qu’en réalité ces devises ont été rédigées pour le conclave de 1590 afin d’en influencer le résultat, même si le but recherché ne fut pas atteint.

 

Pour chaque pape, une devise latine est donnée qui a suscité des interprétations prophétiques. Le problème de la prise en compte ou non des antipapes se pose différemment suivant la date à laquelle ce document aurait été rédigé.

 

Les devises sont parfaitement sibyllines et interchangeables, pouvant sans guère de difficultés s'appliquer à de nombreux papes. Les ésotéristes, pour les justifier, sont souvent obligés de faire laborieusement appel aux armoiries du pape en question, ou à celles de sa famille, ou à celles de sa ville natale, ou à celles d'une ville dont il a été évêque, ou à celles de l'ordre auquel il appartenait, etc. 

 

Les interprétations des devises et les indices visant à faire concorder devise et papes sont extrêmement variables suivant les sources. Il est toujours possible de trouver, dans la vie d'une personne, un fait permettant de donner une signification à la devise.

 

1. Ex castro Tiberis : D'un château sur le Tibre
Célestin II (26 septembre 1143-8 mars 1144)

Guido di Citta di Castello
Ce pape naquit à Citta di Castello, la cité du Château, petite ville située sur le Tibre, en Toscane.

 

2. Inimicus expulsus : L'ennemi expulsé
Lucius II (10 mars 1144-25 février 1145)

Gérard de Ciaccianemici
Issu de la famille Caccianemici (cacciare=chasser, nemici=les ennemis)

 

3. Ex magnitudine montis : De la grandeur de la montagne
Eugéne III (27 février 1145-8 juillet 1153)

Pietro Bernado, dit Bernard de Pise, né à Montemagno
Patrie étrusque, ville de Montemagno (grand mont).

 

4. Abbas Suburramus : L'Abbé de suburre
Anastase IV (9 juillet 1153-2 décembre 1154).

Corrado della Suburra, né à Rome dans le quartier de Suburre
De la famille Suburra (avait été chef d'une abbaye).

 

5. De rure albo : De la campagne blanche
Adrien IV (5 décembre 1154-1er septembre 1159)

Nicolas Breakspear ou Hastifragus, né à Langlais, près de Saint-Albans, au nord de Londres
Paysan né dans le bourg de Saint-Alban (alba=blanc).

 

6. Ex tetro carcere : D'une noire Prison
Victor IV, antipape (7 septembre 1159-20 avril 1164)

Ottavio de Monticelli, né à Tivoli en 1095
Fut cardinal de Saint-Nicolas in carcere (en prison)

 

7. Via Transtiberina : La voie transtibérine
Pascal III, antipape (26 avril 1164-20 septembre 1168)

Guido da Crema (Guy de Créma), cardinal de Ste Marie au Transtevere.

 

8. De Pannonia Tusciae : De la Pannonie à la Toscane
Callixte III, antipape (1168-1178)

Jean Morson ou Jean de Strouma, né en Hongrie
Hongrois de nationalité (Pannonia en latin), cardinal-évêque de Tusculum.

 

9. Ex ansere custode : De l'oie gardienne
Alexandre III (7 juillet 1159-30 août 1181)

Rolando Bandinelli ou Rainucci, dee la famille Paparona (ce nom signifie oie - gardien parce que vrai pape).

 

10. Lux in Ostio : La lumière dans la porte
Lucius III (29 août 1181-25 novembre 1185)

Humbaldo Alluciengola, originaire de Lucques (lux signifie lumière), cardinal d'Ostie (ostia signifie porte).

 

11. Sus in cribro : Le pourceau dans le crible
Urbain III (25 novembre 1185-20 octobre 1187)

Uberto Crivelli, Milanais de la famille crivelli (signifie crible) qui porte un porc dans ses armes.

 

12. Ensis Laurentii : L'épée de Laurent
Grégoire VIII (20 octobre 1187-15 décembre 1187)

Alberto de Mora ou de Spinacchio, né à Bénévent
Cardinal de St Laurent en Lucina, dont les armoiries représentaient des épées croisées.

 

13. De schola exiet : Il sortira de l'école
Clément III (19 décembre 1187-25 mars 1191)

Paolo Scolari, de la maison Scholari (signifie école).

 

14. De rure bovensi : De la campagne des Bovis
Célestin III (30 mars 1191-8 janvier 1198)

Giacinto di Pietro di Bobone, de la famille des Bovis (originaire de la campagne romaine).

 

15. Comes signatus : Le comte signé
Innocent III (8 janvier 1198-16 juillet 1216)

Le cardinal Giovanni-Lotario di Segni, de la famille des Conti dei Segni (signifie comtes des signes).

 

16. Canonicus ex latere : Le chamoine conforme à Latran
Honorius III (1216- 18 mars 1227)

le cardinal-prêtre Censius Savelli, chanoine de St Jean de Latran.

 

17. Avis Ostiensis : L'oiseau d'Ostie
Grégoire IX (19 mars 1227-22 août 1241)

Hugolin, comte de Segni (qui avait un oiseau dans ses armes), cardinal évêque d'Ostie.

 

18. Leo Sabinus : Le lion de la Sabine
Célestin IV (25 octobre 1241-10 novembre 1241)

Goffredo Castiglione, dont les armes représentaient un lion, cardinal évêque de la Sabine.

 

19. Comes Laurentius : Le comte Laurent
Innocent IV (25 juin 1243-7 décembre 1254)

Gênois Sinibaldo Fieschi, comte de Lavagne de St Laurent in Lucina.

 

20. Signum Ostiense : Le signe d'Ostie
Alexandre IV (12 décembre 1254-1261), d
e la famille des Contes de Segni (des signes), cardinal évêque d'Ostie.

 

21. Jerusalem Companiae : Jérusalem de champagne
Urbain IV (22 août 1261-1264).

Jacques Pantaléon, francais de Troyes en Champagne, patriarche de Jérusalem.

 

22. Draco depressus : Le dragon vaincu
Clément IV (5 février 1265-29 novembre 1268)

Guy Foulques dit Le Gros dont les armes représentaient un aigle tenant dans ses serres un dragon.

 

23. Angiunus vir : L'homme-serpent
Grégoire X (1er septembre 1271-10 janvier 1276)

Théobaldo Visconti, de la famille des Visconti, qui avaient un serpent dans leurs armes (tenant un homme dans sa gueule).

 

24. Concionator Gallus : Le prédicateur français
Innocent V (1276-22 juin 1276)

Pierre de Tarentaise, Français, de l'ordre des Prêcheurs.

25. Bonus Comes : Le bon comte
Adrien V (1276-18 août 1276)

Ottobono Fieschi, comte de Lavagne.

 

26. Piscator Tuscus :  Le pêcheur Toscan
Jean XXI (15 septembre 1276-20 mai 1277)

Prénommé Pierre (nom de l'apôtre pêcheur) et cardinal-évêque de Tusculum.

 

27. Rosa composita : La rose composée
Nicolas III (25 novembre 1277-22 août 1280)

Gaetano Orsini, de la famille des Orsini qui portait une rose dans ses armes, et surnommé le Composé.

 

28. Ex telonio Liliacei Martini : Du trésor de martin des lis
Martin IV (22 février 1281-28 mars 1285)

Simon de Brie, dont les armes représentaient des lis, chanoine et trésorier de St Martin de Tours.

 

29. Ex rosa leonina : De la rose aux lions
Honorius IV (2 avril 1285-3 août 1287)

Giacomo Savelli, de la famille Savelli dont les armes représentaient une rose portée par deux lions.

 

30. Picus inter escas : D’Ascoli Piceno
Nicolas IV (22 février 1288-1292). Mort le 4 avril

le cardinal Girolamo Masci, né à Ascoli Piceno

 

31. Ex eremo celsus : De l'ermitage élevé aux grandeurs
Célestin V (5 juillet 1294-13 décembre 1294)

Petro Angelari du Murrone, ermite octogénaire.

 

32. Ex undarum benedictione : De la bénédiction des ondes
Boniface VIII (24 décembre 1294-11 octobre 1303)

Benedetto Caëtani (Benedictus, béni), dont les armes représentaient des ondes.

 

33. Concionator pataraeus : Le prêcheur de Patara
Benoit XI (22 octobre 1303-7 juillet 1304)

Niccolo Boccassini, (Saint Nicola était né à Patara), de l'ordre des Prêcheurs.

 

34. De Fasciis Aquitanicis : Des fasces d’Aquitaine
Clément V (14 novembre 1305-20 avril 1314)

Bertrand de Got, Aquitain d’origine, dont les armes représentaient des fasces (trois fasces de gueule).

 

35. De sutore Osseo : Du cordonnier d'Ossa
Jean XXII (25 septembre 1316-4 décembre 1334)

Jacques Duèze ou d’Ossa, fils d'un cordonnier.

 

36. Corvus Schismaticus : Le corbeau schismatique
Nicolas V, antipape (1328-1330)

Pierre de Corbière, antipape contre Jean XII (donc schismatique).

 

37. Frigidus Abbas : L'Abbé froid
Benoît XII (20 décembre 1334-25 avril 1342)

Jacques Fournier, abbé de Fontfroide

38. De rosa Atrebatensi : De la rose d'Arras
Clément VI (7 mai 1342-6 décembre 1352)

Pierre Roger, évêque d'Arras, dont les armes représentaient des roses.

 

39. De montibus Pammachii : Le lutteur des monts
Innocent VI (18 décembre 1352-12 septembre 1362)

Etienne Aubert, corrézien originaire de Monts-les-Beyssac, évêque d’Ostie où saint Pammaque fonda un hospice

 

40. Gallus Videcomes : L’aristocrate français
Urbain V (1362-19 décembre 1370)

Guillaume de Grimoard, français issu des barons de Grisac

41. Novus de virgine forti : Fort de Sainte Marie Nouvelle
Grégoire XI (30 décembre 1370-26 mars 1378)

Pierre-Roger de Beaufort, cardinal de Ste Marie la Neuve.

 

42. De cruce apostolica : De la croix apostolique
Clément VII, antipape (20 septembre 1378-1394)

Robert de Genève qui fut cardinal presbyte des S. S. XII Apôtres, dont les armes représentaient une croix.

 

43. Luna Cosmedina : La lune de Cosmedin
Benoît XIII, antipape (24 septembre 1394-23 mars 1423)

Pierre de Luna, cardinal diacre de Ste Marie en Cosmedin.

 

44. Schisma Barcinonum : Le schisme de Barcelone
Clément VIII, antipape (1424-1429).

Gil Sanchez de Munoz, antipape, (donc schismatique) qui fut chanoine de Barcelone.

 

45. De inferno praegnanti : De l'enfer de Pregnani
Urbain VI (1378-15 octobre 1389)

Bartolomeo Prignano, il est né dans un faubourg de Naples appelé Inferno

46. Cubus de mixtione : Le cube du mélange
Boniface IX (2 novembre 1389-1er octobre 1404)

le cardinal prêtre Pietro Tomacelli, originaire de Gênes en Ligurie, dont les armes représentaient des cubes mélangés.

 

47. De meliore sydere : D'un astre meilleur
Innocent VII (17 octobre 1404-6 novembre 1406)

Cosimos de Migliorati (signifie amélioré), dont les armes représentaient une étoile.

48. Nauta de Ponte-Nigro : Le nautonnier de la mer noire
Grégoire XII (30 novembre 1406-14 juillet 1415)

Angello Correr, Vénitien, commendataire de l'église de Négrepont (signifie mer noire).

 

49. Flagellum solis : Le fléau du soleil
Alexandre V, antipape (26 juin 1409-3 mai 1410)

Petros Philargos, Grec, archevêque de Milan, dont les armes représentaient un soleil (et fléau parce qu'il était un antipape).

 

50. Cervus Sirenae : Le cerf de Sirène
Jean XXIII, antipape (17 mai 1410-26 juillet 1417)

Balthasar Cossa, cardinal diacre de St Eustache, qui est représenté avec un cerf, légat de Bologne, Napolitain (Naples était appelé jadis Parthénope, du nom d'une sirène).

 

51. Corona veli aurei : La couronne du voile d'or
Martin V (11 novembre 1417-20 février 1431)

Oddo Colonna, cardinal diacre de St Georges au voile d'or (les armes des Colonna représentaient une couronne).

 

52. Lupa coelestina : La louve célestine
Eugène IV (3 mars 1431-23 février 1447)

Ermite de Saint Augustin, Gabriel Condulmer, d'abord chamoine régulier célestin et évêque de sienne (les armes de cette ville représentaient une louve).

 

53. Amator crucis : L'amant de la croix
Félix V, antipape (5 novembre 1439-avril 1449)

Duc Amédée VIII de Savoie, qui fut appelé Amédée (Amadeus, aime-dieu) duc de savoie, dont les armes représentaient une croix.

 

54. De modicitate Lunae : De la petitesse de la lune
Nicolas V (6 mars 1447-24 mars 1455)

Tommaso Parentucell, originaire la Lunégiane de Sarzane, né de parents modestes.

 

55. Bos pascens : Le Boeuf paissant
Calixte III (8 avril 1455-6 août 1458)

Alonzo de Borgia, dont les armes représentaient un boeuf paissant.

 

56. De capra et albergo : De la chèvre et de l'auberge
Pie II (1458-15 août 1464)

Enée Piccolomini, qui fut secrétaire des cardinaux Capranica (capra signifie chèvre) et Albergati (Alberga signifie auberge).

 

57. De cervo et leone : Du cerf et du lion
Paul II (30 août 1464-26 juillet 1471)

Pietro Barbo, qui fut commendataire de l'église de Cervie et cardinal du titre de St Marc (dont le symbole est un lion). Il avait d'ailleurs un lion dans ses armes.

 

58. Piscator Minorita : Le pêcheur mineur
Sixte IV (1471-12 août 1484)

Francesco della Rovere, fils de pêcheur, franciscain (ordre mineur).

 

59. Praecursor Siciliae : Le précurseur de Sicile
Innocent VIII (29 août 1484-25 juillet 1492)

le cardinal Jean-Baptiste Cibo, évêque de Malfetta, qui fut appelé Jean-Baptiste (nom du précurseur du Christ) et qui vécut à la cour l'Alphonse, roi de Sicile.

 

60. Bos Albanus in porta : Le boeuf d'Albano au port
Alexandre VI (1492-18 août 1503)

Rodrigo Borgia de Valence, cardinal évêque d'Albano et Porto (signifie port) dont les armes représentaient un boeuf.

 

61. De parvo homine : Du petit homme
Pie III (22 septembre 1503-18 octobre 1503)

le cardinal Francesco Todeschini Piccolomini (piccolo signifie petit; uomini, hommes).

 

62. Fructus Jovis juvabit : Le fruit de Jupiter aidera
Jules II (31 octobre 1503-20 février 1513)

le cardinal Giuliano della Rovere, dont les armes représentaient un chêne, arbre de Jupiter.

 

63. De craticula Politiana : Du gril de Politien
Léon X (9 mars 1513-1er décembre 1521)

Giovanni de Médicis, fils de Laurent de Médicis (St Laurent a comme insigne un gril) et élève de Politien.

 

64. Leo Florentius : Le lion de Florent
Adrien VI (1522-14 septembre 1523)

Adrien Florenz, évêque de Tortosa, fils de Florent, dont les armes représentaient un lion.

 

65. Flos pilaei aegri : La fleur du globe malade
Clément VII (1 octobre 1523-25 septembre 1534)

Giulio de Medicis, de la maison des Médicis, dont les armes représentaient des boules, la supérieure surmontée de lis (malade dérive d'un jeu de mot sur son nom de Médicis, médecin).

 

66. Hiacynthus Medicorum : La jacinthe des médecins
Paul III(1534-10 novembre 1549)

Alexandre Farnèse, qui portait des lis (bleus ou hyacinthes) dans ses armes et fut cardinal de S. S. Côme et Damien (deux médecins martyrs).

 

67. De corona montana : La couronne du mont
Jules III (8 février 1550-23 mars 1555)

Giovanni Maria Del Monte (du mont), avait deux couronnes dans ses armes.

 

68. Frumentum floccidum : Le froment prêt à tomber
Marcel II (9 avril 1555-1er mai 1555)

le cardinal Marcello Cervini, dont les armes représentaient un cerf et du froment (des épis de blé), et prêt à tomber parce qu'il vécut si peu de temps comme pape.

 

69. De fide Petri : De la foi de Pierre
Paul IV (23 mars 1555-18 août 1559)

le cardinal Jean Pierre Carafa (carafé signifie chère foi).

 

70. Aesculapi pharmacum : Le remède d'Esculape
Pie IV (25 décembre 1559-9 décembre 1565)

Giovanni Angelo de Medicis avait étudié la médecine, puis le droit (jeu de mot sur son nom de famille, parce que le père de la médecine est appelé Esculape).

 

71. Angelus nemorosus : L'ange des bois
Pie V (7 janvier 1566-1er mai 1572)

Michel Ghislieri, appelé Michel (nom d'un ange), né dans la ville de Bosco (signifie bois).

 

72. Medium corpus pilarum : La moitié du corps des globes
Grégoire XIII (13 mai 1572-10 avril 1585)

le cardinal Ugo Boncompagni, dont les armes représentaient une moitié de corps de dragon, créé cardinal par Pie IV qui portait des boules dans ses armes.

 

73. Axis in medietate signi : L'axe au milieu du signe
Sixte V (24 avril 1585-27 août 1590)

Felice Peretti qui portait un axe au milieu d'un lion dans ses armes (le lion est un des signes du zodiaque).

 

74. De rore coeli : De la rosée du ciel
Urbain VII (14 septembre 1590-27 septembre 1590)

Gianbattista Castagna qui fut archevêque de Rossano en Calabre, où la manne est rassemblée (ros signifie rosée en latin).

 

75. Ex antiquitate Urbis : De l'ancienneté de la ville
Grégoire XIV (5 décembre 1590-15 octobre 1591)

Niccolo Sfondrati (Nicolas Sfondrato), originaire de Milan, ville ancienne, et sénateur, fils de sénateur (senator signifie ancien).

 

76. Pia civitas in bello : La cité sainte en guerre
Innocent IX (29 octobre 1591-30 décembre 1591)

Gian Antonio Facchinetti, originaire de Bologne, cité célèbre dans les anales de l'Eglise romaine et souvent appelé à défendre la Papauté. Ce pape envoya en outre des troupes aux Ligueurs de France, seul fait important de son pontificat très court.

 

77. Crux romulea : La croix romuléenne
Clément VIII (2 février 1592-5 mars 1605)

Ippolito Aldobrandini, de la famille romaine des Aldobrandini (Romulus fut le fondateur de Rome), dont les armes représentaient une série de croix attachées les unes aux autres et qui rappelle la croix du pontife romain à plusieurs croisillons.

 

78. Undosus vir : L'homme aux ondes
Léon XI (1 avril 1605-26 avril 1605)

Alexandro Ottaviano de Medicis. Ce pape ne régnât que 27 jours, il ne fit que passer comme l'onde qui fuit.

 

79. Gens perversa : La gent perverse
Paul V (16 mai 1605-28 janvier 1621)

Camillo Borghese, de la famille des Borghèse qui portaient dans leurs armes un aigle et un dragon, gent perverse.

 

80. In tribulatione pacis : Dans la tribulation de la paix
Grégoire XV (9 février 1621-8 juillet 1623)

Alessandro Ludovisi avait étudié le droit, institua la Propagande, rédigea la Constitution sur la législation des Conclaves et réforma les ordres religieux dans le but de rendre la paix au monde chrétien si troublé par la guerre de Trente ans.

 

81. Lilium et Rosa : Le lis et la rose
Urbain VIII (6 août 1623-29 juillet 1644)

Maffeo Barberini. Le pontificat fut marqué par l'alliance de la rose de l'Angleterre protestante avec le lis de la France catholique au cours de la guerre de Trente ans, alliance désastreuse pour la Papauté.

 

82. Jucunditas crucis : La joie de la croix
Innocent X (16 septembre 1644-5 janvier 1655)

Giambattista Pamfili, élu le jour de l'Exaltation de la croix (14 Septembre).

 

83. Montium custos : Le gardien des monts
Alexandre VII (7 avril 1655-22 mai 1667)

Fabio Chigi, de la famille des Chigi dont les armes représentaient des montagnes que domine une étoile.

 

84. Sidus olorum : L'astre des cygnes
Clément IX (20 juin 1667-9 décembre 1669)

Giulio Rospigliosi qui naquit près de la rivière Stellata (Stella signifie étoile) et au conclave où il fut élu il occupait la chambre des cygnes, appartement du Vatican appelé ainsi en raison des peintures représentant ces oiseaux.

 

85. De flumine magno : Du grand fleuve
Clément X (29 avril 1670-22 juillet 1676)

Emilio Altieri, de la famille des Altiéri dont les armes représentaient la constellation de Cassiopée, qui est traversée par la voie lactée appelé jadis le grand fleuve. Autre interprétation il naquit sur les bords du Tibre, le grand fleuve de Rome, qui déborda le jour de sa naissance, et il fut sauvé des eaux, comme Moïse, alors que son berceau flottait déjà à la dérive.

 

86. Bellua insatiabitis : La bête insatiable
Innocent XI (21 septembre 1676-12 août 1689)

Benedetto Odescalchi, dont les armoiries représentaient un aigle et un lion, deux bêtes insatiables.

 

87. Poenitentia gloriosa : La pénitence glorieuse
Alexandre VIII (6 octobre 1689-1 février 1691)

Pietro Ottoboni, élu en la fête de St Bruno, fondateur de l'ordre de pénitents très sévère des Chartreux (6 Octobre).

 

88. Rastrum in porta : Le râteau à la porte
Innocent XII (12 juillet 1691-27 septembre 1700)

Antonio Pignatelli, de la famille Pignatelli del Rastello (du Râteau) qui habitait aux portes de Naples, le grand port Italien.

 

89. Flores circumdati : Des fleurs tout autour
Clément XI (23 novembre 1700-19 mars 1721)

le cardinal Gian Francsico Albani, né à Urbino, ville dont les armes représentaient une couronne de fleurs.

 

90. De bona religione : De bonne religion
Innocent XIII (8 mai 1721-7 mars 1724)

Le cardinal Michelangelo dei Conti, de la famille des Conti dei Segni, la seule qui a donné neuf papes à l'Eglise et qui était donc bien "de bonne religion".

 

91. Miles in bello : Le soldat en guerre
Benoît XIII (29 mai 1724-21 février 1730)

Pietro Francesco Orsini, de la famille des Orsini, fort connus au moyen âge pour leur audace et leur héroïsme guerrier.

 

92. Columna excelsa : La colonne élevée
Clément XII (12 juillet 1730-8 février 1740)

Le cardinal Lorenzo Corsini qui s'occupa beaucoup d'architecture; il fit décorer de colonnes monumentales le portique principal de St Jean de Latran à Rome et créa au Capitole l'Ecole d'Architecture.

 

93 Animal rurale : L'animal des champs
Benoît XIV (20 août 1740-3 mai 1758)

Le cardinal Propero Lambertini qui par sa lutte constante, opiniâtre et patiente contre la philosophie impie et amorale de son siècle, rappelle le boeuf, animal des champs, et justifie cette qualification au même titre que St Thomas et Bossuet.

 

94. Rosa Umbriae : La rose de l'Ombrie
Clément XIII (6 juillet 1758-2 février 1769)

Le cardinal Carlo Rezzonico, d'abord gouverneur de Rieti, ville de l'Ombrie. La plaine de Rieti, comparée par Cicéron à la vallée de Tempé, est particulièrement délicieuse par les roses qui la parfument.

 

95. Ursus velox : L'ours rapide
Clément XIV (19 mai 1769-22 septembre 1774)

Giovanni Vincenzo Antonio Ganganelli, dont maison paternelle de ce pape avait comme enseigne un ours à la course.

 

96. Peregrinus apostolicus : Le voyageur apostolique
Pie VI (15 février 1775-29 août 1799)

Le cardinal Giovanni Angelo Braschi qui fit deux voyages à l'étranger. Le premier, volontaire, lorsqu'il se rendit à Vienne auprès de Joseph II, pour défendre les droits de l'Eglise compromis par l'ingérence de cet empereur dans les affaires spirituelles. C'était la première fois, depuis des siècles, qu'un pape quittait l'Italie. La seconde fois, le voyage fut involontaire. Fait prisonnier par les troupes républicaines commandées par le général Berthier, il fut emmené à Sienne, à Florence, à Parme, à Turin, à Briançon, à Grenoble puis à Valence en France et y mourut en prison. Deux fois, Pie VI avait été le "Voyageur apostolique".

 

97. Aquila rapax : L'aigle rapace
Pie VII (14 mars 1800-20 août 1823)

Le cardinal Luigi Barnaba Chiaramonti fut emprisonné à Fontainebleau par Napoléon Ier le 19 juin 1812, l'aigle rapace qui l'obligea de signer le Concordat le 25 janvier 1813.

 

98. Canis et Coluber : Le chien et la couleuvre
Léon XII (28 septembre 1823-10 février 1829)

le cardinal Hannibal della Genga dont le pontificat est marqué par l'efflorescence des sociétés secrètes, caractérisées par le cynisme et la traîtrise.

 

99. Vir religiosus : L'homme religieux
Pie VIII (31 mars 1829-30 novembre 1830)

le cardinal Castiglioni, dont le pontificat très court est signalé par une seule encyclique, et elle attaque les erreurs et l'indifférence moderne en matière de religion.

 

100. De balneis Etruriae : De Balnes en Etrurie
Grégoire XVI (2 février 1831-1 juin 1846)

Bartolomeo Alberto Cappellari qui appartenait à l'ordre des Camaldules, fondé par St Romuald à Balnes en Etrurie, et créa le musée étrusque au vatican.

 

101. Crux de cruce : La croix de la croix
Pie IX (16 juin 1846-7 février 1878)

Giovanni Maria Mastai-Ferretti eut à supporter la croix de la persécution lors de la révolution italienne (le Risorgimento) et cette révolution était dirigée par la maison de Savoie qui porte une croix dans ses armoiries.

 

102. Lumen in caelo : La lumière dans le ciel
Léon XIII (20 février 1878-20 juillet 1903)

Le cardinal Vincenzi Giaccommo Pecci appartenait à la famille des Pecci dont les armes représentent une comète dans un ciel d'azur. De plus, son influence en matière de lumière chrétienne fut essentielle. On pense en particulier à son encyclique sur le social.

 

103. Ignis ardens : Le feu ardent                                                       
Pie X (4 août 1903-20 août 1914)

Giuseppe Melchiore Sarto, élu en la fête de St Dominique (4 Août) dont l'ordre porte en chef une torche ardente et il était cardinal du titre de St Bernard-aux-Thermes.

 

104. Religio depopulata : La religion dépeuplée                              
Benoît XV (3 septembre 1914-22 janvier 1922)

Giacomo Della Chiesa vécut toute la guerre mondiale 1914-18 et la révolution mondiale consécutive qui dépeupla vraiment les temples de la chrétienté.

 

105. Fides intrepida : La foi intrépide                                               
Pie XI (6 février 1922-10 février 1939)
Achille Ratti, le pape des missions et de l'action catholique, preuves d'une foi intrépide.

 

106. Pastor angelicus : Le pasteur angélique                                      
Pie XII (2 mars 1939-9 octobre 1958)

Eugenio Pacelli, pasteur angélique dont parle la prophéties depuis le moyen âge.

 

107. Pastor et nauta : Le pasteur et nautonnier
Jean XXIII (25 octobre 1958-3 juin 1963)

Angello Roncalli, fut patriarche de Venise, qui est la ville des navigateurs. Il fut, tel un pasteur, à la source de la grande étape du Concile Vatican II.

 

108. Flos florum : La fleur des fleurs                                                    
Paul VI (21 juin 1963-13 mai 1978)

Giovanni Basttista Montini. Le lys, surnommé "la fleur des fleurs", est le symbole de la ville de Florence dont ce pape était originaire. De plus, ses armes étaient formées de trois lys.

 

109. De mediate lunae : De la moitié de la lune                                    
Jean-Paul Ier (26 août 1978-28 septembre 1978)

Albino Luciani, élu lors de la demi-lune, Jean-Paul Ier mourut 33 jours plus tard.

 

110. De Labore solis : Du labeur du soleil                                             
Jean-Paul II (16 octobre 1978-2 avril 2005)

Le cardinal Carol Wojtyla, ce pape venant de l'Est (Pologne) est comme le soleil levant venant de l'Est. De plus son rôle de voyageur infatigable, tel le soleil apportant partout la bonne parole (lumière), peut en faire un soleil très travailleur. Né le jour d'une éclipse de soleil, il fut enterré le 8 avril 2005, jour d'éclipse.

 

111. De gloria olivae : De la gloire de l'olive
Benoît XVI (19 avril 2005)

C’est la pape actuel. L’olivier serait-il un signe de paix ?

 

L'énumération des 111 devises se termine par un texte qui est parfois considéré comme une 112ème devise :

 

112. Petrus Romanus : Pierre le Romain

Cette dernière prophétie apparaît pour la première fois dans l'édition princeps d'Arnold de Wyon du Lignum Vitae de 1595.

 

Dans cette édition, elle est rédigée ainsi : In psecutione. extrema S.R.E. sedebit. Petrus Romanus, qui pascet oues in multis tribulationibus : quibus transactis ciuitas septicollis diruetur, & Iudex tremendus iudicabit populum suum. Finis.

 

Traduction : « Dans la dernière persécution de l'Église Chrétienne siégera Pierre le Romain qui fera paître ses brebis à travers de nombreuses tribulations. Celles-ci terminées, la cité aux sept collines sera détruite, et un Juge redoutable jugera son peuple ».

 

L'interprétation en est controversée : faudrait-il y voir l'annonce d’un dernier pape « Pierre le Romain », durant le règne duquel Rome et la chrétienté seraient détruites, ou l'annonce d'un nouveau prophète ?

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Eloïs LOM
commenter cet article

commentaires