Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du Mensékhar
  • Le blog du Mensékhar
  • : Présentation et publication intégrale de mon ouvrage de science-fiction appelé le Mensékhar
  • Contact

Visiteurs

 

Depuis le début du site, le nombre de visiteurs s'élève à :

   

Recherche

Archives

Catégories

28 septembre 2010 2 28 /09 /septembre /2010 20:40

 

La Planète-Mère qui s'appelait autrefois Terre est le berceau de l'humanité. Elle a été complètement abandonnée après la guerre inter stellaire qui s'est terminée par la victoire d'Etran et la création de l'empire galactique. Les villes de la Planète-Mère ont été atomisées les unes après les autres pendant cette guerre et la Planète-Mère, abandonnée par ses habitants, est revenue à l'état sauvage.

 

Les sages qui peuplent aujourd'hui la planète vivent en ermites, quelque fois en communauté. Ce sont avant tout des nomades qui parcourent leur vie durant la Planète-Mère de long en large.

 

Les sages de la Planète-Mère ont recueilli Adonis, abandonné à sa naissance par la reine des Amazones. Pendant son enfance et jusqu'à son douzième anniversaire, Adonis a suivi les sages dans leurs pérégrinations. Cette initiation impliquait un mode de vie spartiate, proche de la nature, dépouillé de tout confort naturel.

 

Les sages dorment à la belle étoile. Seuls les plus âgés d'entre eux avaient le droit, s'ils le souhaitaient, d'utiliser de petites maisons carrées aux murs et aux toits pyramidaux en pierre concassées. Bâties ça et là sur la Planète-Mère, elles disposaient d'une porte en guise d'unique ouverture.

 

Habitat Planète-Mère

 

Le point de ralliement des sages est une forêt millénaire de cèdres. Dans la  montagne la plus proche, ces derniers ont creusé des kilomètres de galeries afin d'y entreposer leur savoir. 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Eloïs LOM
commenter cet article

commentaires

Colette 29/09/2010 11:49


Pas mal les bories comme habitat des sages ...c'est sûr qu'ils résisteront à toute destruction, il fallait y penser !


Eloïs LOM 29/09/2010 15:45



C'est pas très confortable, mais c'est très solide.