Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du Mensékhar
  • Le blog du Mensékhar
  • : Présentation et publication intégrale de mon ouvrage de science-fiction appelé le Mensékhar
  • Contact

Visiteurs

 

Depuis le début du site, le nombre de visiteurs s'élève à :

   

Recherche

Archives

Catégories

25 novembre 2010 4 25 /11 /novembre /2010 14:23

 

Fahrenheit 451 est un roman de science-fiction de Ray Bradbury, publié en 1953 aux Etats-Unis. Tout comme le Meilleur des Mondes d’Aldous Huxley ou 1984 de Georges Orwell, Fahrenheit 451 est une dystopie, c'est-à-dire une contre utopie qui présente un futur sombre dans une société généralement totalitaire.

 

Fahrenheit 451

 

Fahrenheit 451 se situe dans un état totalitaire, dans un futur indéterminé, où les livres considérés comme dangereux, sont interdits et brûlés. Le titre du roman fait d’ailleurs référence à une température en degrés Fahrenheit, qui selon l’auteur est celle où le papier s’enflamme et se consume (451 degrés Fahrenheit, soit environ 232,7 degrés Celsius).

 

Ce sont les pompiers qui se chargent des autodafés, dont le héros du roman, Guy Montag est un des pompiers les plus chevronnés de sa compagnie.

 

Le plaisir d'incendier! Quel plaisir extraordinaire c'était de voir les choses se faire dévorer, de les voir noircir et se transformer. Les poings serrés sur l'embout de cuivre, armé de ce python géant qui crachait son venin de pétrole sur le monde, il sentait le sang battre à ses tempes, et ses mains devenaient celles d'un prodigieux chef d'orchestre dirigeant toutes les symphonies en feu majeur pour abattre les guenilles et les ruines carbonisées de l'Histoire.

 

Fahrenheit 451 serait une critique du Maccarthisme, un épisode de chasse aux sorcières qui s’est déroulé aux Etats-Unis entre 1950 et 1954. Le Maccarthisme cherchait à débusquer d’éventuels agents communistes infiltrés dans l’administration, le secteur de la recherche et l’industrie cinématographique en s’appuyant essentiellement sur la délation.

 

On ne peut également s’empêcher de faire le rapprochement avec le nazisme qui brûlait les livres.

 

Le résumé détaillé du roman qui suit en révèle les principaux moments clés.

 

Partie 1 : Le foyer et la salamandre

 

Dans le monde de Montag, posséder un livre est devenu un crime, la littérature n’existe plus. En rentrant chez lui après une journée de travail, Montag fait la connaissance de Clarisse McClellan, une jolie voisine de 17 ans qui lui pose des questions existentielles. Elle est très différente des gens que Montag côtoie habituellement : elle observe, pense, a un esprit critique. Au début, Montag la trouve un peu bizarre, mais la pertinence de la jeune fille va semer le doute dans son esprit jusqu’à présent endoctriné.

 

En arrivant chez lui, Montag trouve sa femme Mildred étendue sur le lit sans connaissance. Elle a fait une tentative de suicide, son mari appelle les secours et sa femme est sauvée in extremis.

 

Ensuite, au cours d’une mission, Montag est amené à brûler la bibliothèque d’une vieille femme qui refuse de quitter sa maison et préfère brûler avec ses livres. Auparavant, Montag a subtilisé un des livres de la bibliothèque qu’il cache sous son oreiller. Découvrant les livres, Montag se met à lire en cachette avec sa femme. Cette dernière se désintéresse peu à peu des livres.

 

Partie 2 : Le tamis et le sable

 

Découvrant les livres, Montag se met à lire en cachette avec sa femme. Cette dernière se désintéresse peu à peu des livres et se tourne à nouveau vers les écrans.

 

Montag part à la recherche d’une ancienne connaissance, Faber, un vieux professeur d’anglais retraité en espérant qu’il lui apprendra à comprendre les livres. Le vieil homme d’abord inquiet de cette visite accepte finalement de recevoir Montag. Faber donne au pompier micro émetteur qui leur permettra de communiquer à distance. Ils espèrent ainsi infiltrer l’univers des pompiers et en découvrir les points faibles.

 

Une mission amène les pompiers devant une maison. En arrivant, Montag découvre qu’il s’agit de sa propre demeure.

 

Partie 3 : L’éclat de la flamme

 

Montag a été trahi par sa femme qui s’enfuit à l’arrivée des pompiers. Il doit brûler sa propre maison. Il retourne le lance flamme contre Beatty le capitaine des pompiers et prend la fuite après avoir assommé les deux autres pompiers.

 

Traqué, Montag devient un dangereux criminel poursuivi par un limier robot. La guerre qui était imminente est déclarée. Après de nombreuses pérégrinations, Montag traverse le fleuve à la nage et se réfugie dans une forêt où il fait la connaissance d’une communauté de marginaux ayant la capacité d’apprendre par cœur le contenu d’un livre en l’ayant lu une seule fois. Il retrouve Clarisse parmi eux. Au loin, ils assistent ensemble à la destruction de la ville par un bombardement.

 

C’est l’occasion d’un nouveau départ pour Montag et son groupe.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Eloïs LOM
commenter cet article

commentaires

Sacha 05/03/2015 12:21

thuyg lif

Sacha 05/03/2015 12:21

C PÄ MAL MERCI JAIM BIEN MONTAG LOL TA COMPRI OU P

Sacha 05/03/2015 12:20

C PÄ MAL MERCI JAIM BIEN MONTAG LOL TA COMPRI OU P

Aboubakar 03/03/2015 22:00

C'est uniquement dans le film qu'il rencontre Clarisse à la fin, dans le livre Clarisse est morte.

Sacha 05/03/2015 12:21

non C PAS VRE TU MENT C PA BIEN SAL